Conseils pour vaincre l’asthénie printanière

Etiquetas: .

Malgré l’augmentation de la lumière solaire et du bon temps, en printemps beaucoup de personnes expérimentent tristesse, manque de vitalité, sommeil, apathie… C’est parfaitement normal que l’organisme tarde un peu pour s’habituer aux changements qui se produisent quand il arrive cette saison. Ceux-ci sont quelques conseils pour te sentir mieux.

apathie 300x225 Conseils pour vaincre lasthénie printanière

Dépasser l'asthénie printanière

Renouvelle-toi

Le plus habituel est que le corps s’adapte à ces changements dans une période d’une ou deux semaines. Une forme de l’accélérer c’est favoriser ce qui nous fait sentir bien. Par exemple, faire du exercice, jouir des activités en plein air, maintenir des horaires fixes, renouveler l’armoire ou la coupe de cheveux… Il ne faut pas se laisser emporter par l’apathie qui nourrit les pensées négatives.

Gelée royale, le bijou de la ruche

L’aliment de la reine de la ruche est un concentré nutritif et énergétique élaboré par les abeilles ouvrières qu’on ne peut pas reproduire à partir de produits naturels ou synthétiques. La gelée royale contient des vitamines du groupe B, minéraux et oligo-éléments (fer, cuivre, potassium, phosphore…), aminoacides et acides gras essentiels. Tout cela fait de la gelée royale un aliment qui augmente la résistance de l’organisme.

Gingseng, revitalisant millénaire

On l’a utilisé depuis des siècles dans la Chine par ses propriétés tonifiantes et aphrodisiaques. Sa racine est riche en substances qui exercent une prouvée action tonique et revitalisante, qui améliore l’état physique et intellectuel. Aussi il contient des aminoacides et des vitamines B et C.

Régime adéquat

Augmentez la consommation de fruits et de légumes frais, source indispensable de nutriments, vitamines et sels minéraux. Aussi il se recommande manger plus de légumes et de céréales intégrales, lesquels maintiennent l’énergie. En ce qui concerne les protéines, la viande de volaille et le poisson maintiennent les muscles et le cerveau en excellentes conditions.

Le soleil, source de vitalité

Le soleil a une influence sur notre métabolisme et dans notre état de courage. La glande pinéale, située dans le cerveau, sécréte une substance appelé mélatonine par contact avec la lumière solaire. Celle-ci règle le rythme du sommeil et la quantité d’heures pendant lesquelles nous sommes éveillés. C’est pourquoi, l’exposition au soleil améliore les problèmes comme le stress, la mauvaise humeur ou le manque d’énergie.

Fais bouger ton corps

S’il ne t’enthousiasme pas faire du sport ou tu détestes les gymnases, simplement fait une promenade à chaque fois que tu puisses, à un rythme soutenu pendant un minimum de 30 minutes. C’est mieux encore te donner une promenade par la campagne, en plein air. Le corps sera content et l’esprit aussi.

Activités relâchantes

Il peut être très utile combiner l’exercice aérobique ou les promenades avec la pratique d’activités relâchantes comme le yoga ou le tai chi. Ces exercices augmentent la flexibilité corporelle, ils montrent à donner un repos au continuel bavardage mental, ils stimulent l’attention et la concentration et oxygénent l’organisme grâce à la respiration. En conséquence, ils élèvent le ton vital et dynamisent le corps et l’esprit.

Épure ton corps et l’esprit

Un petit soin dépuratif aidera à l’organisme à expulser des toxines et à générer un état de vitalité, dynamisme, sensation de propreté et même de paix mentale. Il suffit de suivre un régime libre de toxines pendant une semaine ou deux, avec des fruits, légumes, céréales intégrales, bouillons et soupes maison, huile d’olive et fruits secs.

Featuring Recent Posts Wordpress Widget development by YD